5 comportements clés chez l'individu qui a développé une bonne maîtrise de soi

Voici 5 comportements adoptés par celui (ou celle) qui a développé une bonne maîtrise de soi …

1. Il répond par des phrases courtes

Quand vous lui posez une question, sa réponse est simple et met directement en lumière des arguments clés. Il ne s’embarrasse pas de superflu et ne se noie pas dans des raisonnements sans queue ni tête.

Il tire cette faculté d’un esprit habitué à construire des raisonnements rationnels et écarte autant que possible les discours irrationnels guidés par les émotions.

En plus d’être apprécié par les autres, sa clarté lui permet de prendre des décisions éclairées.

2. Il ne demande pas de reconnaissance

Il ne vous posera pas des questions comme « qu’est-ce que tu penses de moi ? » ou bien « est-ce que tu me trouves sympa ou beau ? ». Il a développé suffisamment de maîtrise de lui-même pour ne plus être dépendant à la reconnaissance des autres.

Il a appris à s’accepter pour ce qu’il est et à tirer son bien-être dans une amélioration quotidienne de sa propre personne.

Il se répète souvent que chaque jour qui passe le rend meilleur et cela à tout point de vue. Cette mécanique répétée l’entraine dans un mouvement d’évolution et de bien-être.

3.Il n’étale pas ses réussites devant les autres

S’il aime raconter des histoires, elles ne seront que rarement tournées dans le sens des moments où il a le plus brillé.  Celui qui a la maitrise de lui-même a appris à ne pas pratiquer l’autocongratulation publique.

Tandis que beaucoup de personnes se vantent devant les autres, lui se vante en privé, seul avec lui-même

Il cultive en toute discrétion la pratique de la reconnaissance de toutes les choses positives qui lui arrivent au quotidien. Ainsi, son esprit est entrainé à cibler tout ce qui est positif et cela contribue grandement à son bien-être.

4. Il va à contre-courant de la société

SI la société et toute la pression sociale tendent à le forcer à agir d’une certaine manière, il aura assez de force pour ne pas y répondre favorablement s’il juge que cela nuit à ses propres intérêts.

5. Il dira souvent "non" de manière directe et cordiale

Apprendre à dire non est très difficile pour certaines personnes qui ne voudraient surtout pas prendre le risque de froisser ou d’être rejetées par les autres.

Celui qui a développé une bonne maîtrise de lui-même écrase cette peur et sait placer ses propres intérêts au-dessus de ce besoin d’acceptation sociale.

Si vous l’invitez à un évènement qui va à l’encontre de ses intérêts, il saura calibrer sa réponse de manière cordiale et justifiée : il vous répondra par exemple : « je te remercie pour cette invitation mais j’ai déjà planifié quelque chose d’important que je peux pas manquer ».

Pour finir, je vous propose de faire l’exercice suivant : tentez d’identifier dans votre entourage les personnes qui correspondent à ces descriptions. Et enfin, faites l’analyse de votre propre attitude pour savoir où vous en êtes avec vous-même.

Déposez un commentaire

Je vous invite à partager vos pensées sur le sujet afin de proposer une autre façon de voir les choses, améliorer un point, ou même poser une question.
Auteur du message :

Seul votre prénom ou pseudo le sera
Ce blog a été créé avec un moteur de création de site Internet développé par un prestataire externe spécialisé dans la création de site Internet situé à Narbonne.